Témoignages d’enseignants

Je remercie chaleureusement les 25 enseignants et leurs élèves et étudiants qui ont participé au Défi. Plusieurs m’ont écrit leur témoignage qui permet de saisir toute la portée pédagogique de l’écriture lipogrammatique en classe.

Peut-être y aura-t-il un Défi de Twittérature en lipogrammes l’an prochain? Il semble que l’expérience pourrait être reconduite… 😉

La banque de mots sans «ø»

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

« Les élèves ont eu beaucoup de plaisir à trouver des mots synonymes afin de remplacer des mots qu’ils voulaient utiliser dans leur lipogramme en respectant bien la contrainte. À plusieurs reprises, ils demandaient l’aide à leurs collègues de classe. Les élêves ont composé leur lipogramme dans un climat de collaboration et d’entraide.»

« Les élèves ont trouvé la contrainte du défi #eausanso très amusante. Le thème les a inspiré dans l’écrit de 140 caractères. Ils aiment participer dans des petits défis de ce genre où ils peuvent être lus par la communauté francophone internationale.»

« Mes élèves ont fait beaucoup d’efforts et ont pris le projet “eau” sérieux!
– Enrichissement du vocabulaire
– Recherche de mots plus complexes
Ce projet faisait partie de notre thème en sciences sur le cycle de l’eau.»

« Excellent moyen pour différencier les notions de sons et de lettres.La banque de mots à permis de revoir les notions de classes de mots et d’approfondir le vocabulaire. »

« Merci pour le projet, mes élèves ont bien aimé.»

« Ce genre de défis d’écriture est stimulant, et me donne des idées. Le format de Twitter est adapté aux élèves en grandes difficultés aussi.»

« Mes élèves ont appris:
– mise en évidence des sons dans lesquels la lettre o associée à une autre chante autrement (1ères)
– entraînement d’orthographe (2èmes)
– enrichissement du vocabulaire sur le thème de l’eau
– découverte d’un mode de rédaction contraignant (ortho et thématique) pour jouer avec la langue »

« Mes élèves ont aimé travailler le côté créatif de la langue, l’idée de jouer avec les mots.
Ils ont vu ça comme un jeu s’y adonnant à la maison sur leur temps personnel.Même les parents ont joué! »

« Mes élèves ont appris…

-persévérance
-effort
-défi même si nous avons modifié un peu la consigne de base.
-développement de nouveaux mots de vocabulaire.
-amélioration de la structure de phrase de base.
(Il faut tenir compte du fait que je suis en milieu allophone défavorisé avec la moitié de mes élèves qui ont fréquenté une classe d’accueil et d’autres qui arrivent directement d’un autre pays).»

« Mes élèves ont appris à utiliser des synonymes pour éviter le mot contenant un “o”.
Le Défi les a incités à produire des tweets à caractère poétique, les a sensibilisés (…) à la protection de l’environnement.
Nous avons lu des contes autour du thème de l’eau. Excellent projet très motivant.»

« Je pense que les élèves se lassent un peu de ce genre de projet d’écriture, surtout quand on n’attend pas de réponse des lecteurs ou des abonnés.
Cependant, le côté “défi” et contrainte du lipogramme leur a plu, et “tweeter” reste une activité qu’ils apprécient.»

«Mes élèves ont dû se forcer à rester sur un thème.
Apprendre ce qu’est un lipogramme, et y “jouer”.
Apprendre à enrichir une phrase. Les premières créations étaient un peu trop simples, et l’exemple des autres a été moteur.»

«Ils ont appris à jouer avec les mots. Ils ont appris qu’il fallait avoir une intention, un message à livrer. Ils ont appris à enrichir leur vocabulaire. Ils ont cherché des rimes. Ils ont apprécié le travail d’équipe pour trouver le vocabulaire.»

«Mes élèves ont appris à bien se relire et appliquer une consigne d’écriture.
Chercher des idées concernant un thème.Encore non habitué à ce genre d’exercice, ils ont du chercher les graphies autorisées ce qui n’est pas si simple .
J’ai bien aimé ce travail.»

« Ils ont realisé que ça prend beaucoup de vocabulaire et qu’il est parfois plus difficile d’exprimer vraiment ce qu’on veut dire.Projet stimulant bravo!»

« Ce projet est tombé au bon moment car nous devions présenter une production à la mairie sur le thème de l’eau. Nous avons donc présenté les lipogrammes de la classe. Nous avons caché un tweet avec la lettre O. L’objectif pour les élèves venant voir l’expo sera de retrouver l’intrus.»

« Les élèves ont appris à reformuler leurs phrases afin qu’elles soient courtes et efficaces. Les défis Twitter assaisonnent le travail d’écriture en classe. C’est à reconduire. Merci!»

« Ils ont appris à écrire un texte en respectant une consigne complexe et à le retravailler plusieurs fois. Beaucoup d’entre eux ont été confrontés à la réécriture de leur texte qui contenait la lettre o. Merci! J’ai toujours eu envie de me lancer dans des projets littéraires avec mes classes. Le faire comme ça en CP, c’est un vrai bonheur.»

«Les élèves ont appris à jouer avec les mots pour faire des phrases. Ils ont bien aimé la contrainte.»

«On a appris à découvrir des nouveaux mots et des nouveaux “costumes” (note du maître : les costumes sont les façons d’écrire un son).
On a appris ce qu’était un lipogramme.
On a appris des mots qu’on écrit sans “o”.
On a appris des mots qui parlaient de l’eau.»